Dr Guy Lefebvre, dentiste-posturologue

 

Le Dr Lefebvre a fait des études de podologie puis de chirurgien-dentiste. Il exerce à Lille l’occluso-posturologie.

 

La posture est régulée par un réseau de neuro-boutons électriques disséminés dans le corps, et occasionnant des réactions en chaîne.

La mandibule tient une place centrale au sein du système ostéo-articulaire, du système Dure-mèrien, des chaînes musculaires et des systèmes nerveux central et périphérique. On peut parler d’un complexe mandibulo-crânio-sacré. Le nerf  Trijumaux (V) joue un rôle majeur dans ce système.

 

On retrouve 95% de déséquilibre mandibulaire dans la population saine, un tel chiffre peut faire dire que ce déséquilibre est la norme. Il s’explique par le cumul des phénomènes génotypiques inné,  aux phénomènes acquis tels : la respiration, la mastication, la succion chez le nourrisson, les éventuels problèmes de dents (caries…) Souvent ces phénomènes proviennent d’une malposition de la langue lors de l’acquisition de la verticalité par le jeune enfant. A cette période, la langue doit passer d’une position antérieure, contre les lèvres, à une position haute, contre le palais. Le positionnement et la croissance des dents dépendra de cette étape. L’orthodontie chez l’adolescent peut s’éviter par un meulage précoce des dents de lait, favorisant cette transition.

 

50% des déséquilibres mandibulaires deviendront symptomatiques. Car à un mauvais fonctionnement du système, il faut ajouter la sur-utilisation de ce système pour le rendre problématique. Cela se traduira soit par un clenching (un serrement des dents), soit par un bruxisme ( un grinçage des dents). Ces deux comportements sont des réponses corporelles à un trop-plein du système limbique, comparable à un disque-dur : beaucoup de mémoire mais peu de souvenirs (la cause provient du vécu mais n’est pas aisément identifiable).

 

 

Les céphalées causées par un trouble occlusal proviennent de la tension méningée causée par l’écrasement du Trijumeau.  Les vertiges seront de type ébrieux, par surcharge d’informations posturales. Les acouphènes feront partie des symptômes les plus difficiles à traiter, avec des résultats peu favorables. Les troubles du sommeil surviennent par saturation de la formation réticulée par des informations issues de la mâchoire, ce qui sollicite tous les muscles de la chaîne posturale associée, et explique les réveils nocturnes et les contractures matinales dans tout le dos.

 

La position de sommeil sur le ventre est particulièrement nocive dans le cas du bruxisme, de par la pression homolatérale associée à la rotation du cou qu’elle engendre. C’est une position psychologiquement rassurante, par le fait qu’elle garde le ventre au chaud. Une astuce consiste à se scotcher un bouchon de champagne sur le ventre durant un mois. Une autre à serrer une bouillotte, ou un coussin sur le ventre pour reproduire la sensation rassurante.

 

Les tests posturaux spécifiques consistent, patient en décubitus, à recevoir ses deux bras en arrière de sa tête, et à comparer la hauteur des index entre eux. On fait faire le test yeux ouverts, mâchoire relâchée, puis yeux fermés dents serrées, etc pour voir si le trouble provient de la mâchoire, d’une tension cervicale ou des yeux.

Le traitement consiste à gérer le système limbique : sophro, homéo, psycho….

Et en parallèle, on traite le déséquilibre par gouttières. Toutes sortes de gouttières existent. S’il semble y avoir besoin d’orthoptie, mieux vaut mettre en place les gouttières avant les séances, et pratiquer l’orthoptie avec les gouttières.

 

 

 

 

Infos diverses, pour aller plus loin :

Méthode Padovan, prise en charge globale visant à favoriser la maturation du système nerveux central ou, en cas de lésion, la réorganisation au mieux de celui-ci en tentant d’établir de nouvelles connexions.

Posture et travail lingual : Maryvonne Fournier, kinésithérapeute

Gouttière dynamique : rééducation par la gouttière

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *