Questionnaire aux ostéopathes pour une thèse de psychiatrie néonatale

La SON relaye ce questionnaire de thèse en psychiatrie. Il nous semble que c’est une bonne opportunité de communiquer au sujet de notre profession auprès du monde médical.
 
« Bonjour,
Je m’appelle Anne-Sophie Bercez, je suis interne en psychiatrie à la faculté de médecine de Lille.
Dans le cadre de ma thèse de fin d’études, j’ai choisi de m’intéresser au repérage de la souffrance psychique des mamans et leurs bébés au cours de la première année de vie de l’enfant.
L’idée d’interroger les ostéopathes sur leur expérience m’est venue des témoignages de plusieurs mamans au cours d’un stage où j’étais amenée à accompagner des mamans et leurs bébés dans une période de grand bouleversement que représente le post-partum.
Je me suis souvent dis que j’aurais aimé pouvoir échanger avec les professionnels ostéopathes notamment sur la lecture qu’ils pouvaient faire de ces situations cliniques.
Lorsque c’est le corps qui parle, c’est rarement avec un psychiatre ou un psychologue que l’on prend rendez-vous en première intention.
Avec le corps et le toucher au cœur de votre pratique,votre point de vue sur la question m’intéresse.
Avez vous déjà pensé que pour certaines mamans et leurs bébés la dimension psychologique était en jeu ?
Je vous propose de répondre à mon questionnaire qui  prendra  entre 5 et 10 min de votre temps et qui pourrait je l’espère nous permettre de travailler davantage en partenariat.
Si vous êtes par la suite intéressé(e) par les résultats de l’enquête ou pour tout autre renseignement ,n’hésitez pas à me contacter à l’adresse suivante : annesophie.bercez@gmail.com.
Voici le lien du questionnaire :
https://docs.google.com/forms/d/1yBOJpbwB7xH7VDH5R8KwGiEXPQTvvS2a4Fi5abpIJYs/viewform
Je vous remercie pour votre participation.

Anne-Sophie Bercez »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *