Formation: Approche tissulaire de l'Ostéopathie par Alain Decouvelaere

Niveau 1 : À la découverte de la conscience corporelle

Pourquoi approche tissulaire ?

Cette appellation s’est imposée d’elle-même au cours de la progression de la recherche. L’approche de base est de nature fasciale, dans la lignée de ce que nous ont apportés les ostéopathes crâniens américains (notamment Viola Frymann) dans les années 70. Elle a conduit à modéliser que les mouvements spontanés non physiologiques ressentis lors de techniques fasciales correspondaient à de la libération d’énergie. Mais, il est vite apparu évident que les fascias ne sont pas les seules structures corporelles capables de retenir de l’énergie. Toutes le sont, d’où l’extrapolation vers techniques tissulaires.

La présence, l’attention et l’intention

La seconde grande étape de la recherche fut de constater que les tissus du corps répondent à la qualité de présence du praticien, à la manière dont il gère et dirige son attention dans la structure et enfin à l’intention qui l’anime lorsqu’il entre en relation avec les structures corporelles de son patient. Une fois cette constatation établie, il devint bien plus facile de gérer la relation entre le praticien et son pa – tient, en rendant simplement plus consciente l’utilisation de ces paramètres.

Le corps fait de consciences

Cette idée peut paraître tout à fait folle. Elle l’est peut-être. Pourtant n’est-ce pas ce que tous les ostéopathes vivent journellement, qu’ils en soient conscients ou non ? Comment, en effet, expliquer que le système corporel réponde aux modifications de la qualité de la présence, à la gestion consciente de l’attention et de l’intention du praticien ? Présence, attention et intention ne sont-elles pas les « outils » de base de la conscience ? Il s’agit ici d’une constatation, rien de plus. Si donc les tissus du corps ré- pondent aux outils de base de la conscience ne peut-on en déduire qu’ils sont eux-mêmes doués de conscience, en tout cas d’une certaine conscience, sans doute élémentaire.

Modéliser

Plutôt que d’établir une croyance, il a semblé préférable de créer un modèle et de le développer, puis de le mettre en pratique et de le raffiner. Le modèle de l’approche tissulaire aujourd’hui, se fonde sur la prémisse que le corps est fait de consciences, communicantes, organisées en systèmes hypercomplexes, cette organisation étant le résultat d’une longue évolution.

Plutôt que de s’engager dans l’étude détaillée de la complexité (de toute manière impossible) il a semblé plus pertinent de chercher les points essentiels régissant les systèmes conscients, de les conceptua – liser et de permettre aux praticiens de se les approprier en les leur faisant expérimenter. C’est en dernier ressort l’expérimentation que chacun en fait qui lui donnera accès à cette réalité du corps. Voilà l’objectif du niveau 1 d’approche tissulaire : À la découverte de la conscience corporelle

Ce que peut vous apporter cette formation

Plutôt que de vagues promesses, ou la présentation d’un catalogue dithyrambique, il semble plus judicieux de rapporter les points positifs le plus souvent évoqués par les participants aux stages :

  • Meilleure compréhension de la vie, du vivant et de ses difficultés face à l’adversité.
  • Découverte ou amplification de l’importance de la présence, de l’intention et de l’attention.
  • Amélioration parfois considérable de la palpation, résolution de nombreux problèmes à ce niveau.
  • Découverte de nouvelles techniques ou plutôt d’une nouvelle manière de les pratiquer.
  • Élargissement du spectre et de l’efficacité thérapeutiques (meilleur gestion de la globalité).

Qui peut suivre cette formation ?

Cette formation s’adresse à tous les praticiens formés à l’ostéopathie, et aux étudiants en formation, à condition qu’ils possèdent les bases de l’approche crânienne de Sutherland.

Pratique

La formation est proposée sur quatre jours (généralement du vendredi au lundi), soit un total de 32 heures de cours. En voici le programme :

Premier jour

  • Présentation des participants, exposés des objectifs personnels relatifs à la participation à cette formation.
  • Présentation du processus pédagogique : le cône du savoir.
  • Présentation générale de l’approche
  • La palpation envisagée comme une communication : les paramètres subjectifs
    • Présence, Attention, Intention
    • Entraînements sur chacun des paramètres
    • Conscience tissulaire, définition et conséquences
  • Le corps relié à l’univers physique : les paramètres objectifs
    • Éléments fondamentaux de l’univers physique
    • Densité, Tension, Vitesse
    • Entraînements sur les paramètres de palpation
    • La gestion de l’énergie au niveau physique

Second jour

  • Le ‘cas’ ostéopathique et son abord, le modus-operandi qui en découle
  • Le modus operandi et sa mise en place
  • Phase 1 du modus operandi et techniques associées
    • La technique de compression occipitale
    • La technique hépatique
  • Phase 3 du modus operandi et techniques associées
    • Approches globales du crâne et du bassin
    • Le crâne/bassin/crâne
  • Phase 2 du modus operandi et techniques associées
    • Exposé d’un modèle d’organisation mécanique de l’organisme humain
      • Cohérence thérapeutique ostéopathique
      • Importance de la dure-mère
    • Travail et mise en pratique de techniques sur la dure-mère

Troisième jour

  • Explication et application des techniques à la sphère crânienne
  • Explication et application des techniques sur le bassin et les sacro-iliaques
  • Explication et application des techniques à la colonne vertébrale (dorsale & lombaire)

Quatrième jour

  • Explication et application des techniques à la colonne cervicale
  • Explication et application des techniques à la ceinture scapulaire
  • Explication et application des techniques à la sphère viscérale
  • L’approche tissulaire appliquée aux enfants
  • Synthèse du modus operandi de l’approche tissulaire, synthèse générale et conclusion
  • Dans la mesure du temps disponible :
    • Explication et application des techniques au membre supérieur
    • Explication et application des techniques au membre inférieur

Contacts :

  • Alain DECOUVELAERE – 2 rue d’Hesdigneul – 62131 VAUDRICOURT
  • Tel : 03 21 56 91 17
  • al162@orange.fr
  • Site Internet : http://www.approche-tissulaire.fr

Lectures :

  • Approche tissulaire de l’ostéopathie Livre 1, (2002) Éditions Sully, Vannes, ISBN : 2-911074-40-8
  • Approche tissulaire de l’ostéopathie, Livre 2, (2005) Éditions Sully, Vannes, ISBN : 2-911074-80-7
  • De nombreux textes à télécharger sur le site Internet.

Télécharger le formulaire d’inscription 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *